Face au besoin de renouveler la ligne du RER A et pour minimiser les nuisances des travaux de renouvellement des voies et du ballast, la RATP a choisi d’effectuer les travaux nécessaires pendant 1 mois chaque été, jusqu’en 2021. Cette année commence la deuxième phase de ce chantier d’envergure. Celui-ci implique la fermeture de la ligne entre les gares de La Défense et Nation du 23 juillet au 21 août inclus. Quatre semaines au cours desquelles 400 personnes seront mobilisées sur le chantier, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Suivez en photos les étapes de cette rénovation au travers des cahiers d’été du RER A !

– Retour en vidéo sur 4 semaines de travaux !

Retrouver les temps forts du chantier 2016 qui a mobilisé près de 400 personnes 24h/24, 7j/7 afin de renouveler 5,2 km de voies entre La Défense et Nation.

– Que devient l’ancien ballast?

Il est acheminé à Louvre (Val d’Oise) où il est criblé, c’est-à-dire trié, et recyclé par l’entreprise Cosson. En 2015, environ 300 tonnes de rails ont été déposées et 90 % ont été réutilisées sur d’autres chantiers. Près de 4 500 traverses évacuées du chantier ont pu être réutilisées.

– La réinstallation de la signalisation et la conduite des essais

Avant la réouverture du trafic sur le tronçon central du RER A, il nous faut réinstaller les équipements de signalisation sur les voies neuves. Une fois ces travaux réalisés, les voies verront des trains vides circuler afin de vérifier le bon fonctionnement des systèmes de sécurité.

 

– La pose des nouveaux rails

Voici la dernière étape du renouvellement des voies ! Du 28 juillet au 7 août nous avons disposé de nouvelles traverses en béton, suivies des nouveaux rails. Après les avoir bouclés, mis à niveau et calés grâce au ballast, nous pouvons entamer la soudure des voies pour solidariser la structure. Nous employons une technique de soudure aluminothermique : nous faisons couler de l’acier liquide, composé d’aluminium et d’oxyde de fer, pour lier les rails entre eux.

Le bourrage de la voie avec le nouveau ballast

Maintenant que les voies ont été parfaitement nettoyées, le bourrage des voies peut commencer ! Nous disposons le nouveau ballast, recyclé ou neuf, acheminé et déchargé par des trains de travaux. C’est sur cette première couche que vont être déposés les nouvelles traverses en béton et des rails neufs. Le saviez-vous ? 1 300 tonnes de ballast neuf sont posées chaque jour.

 

3 – La pose de tapis anti-vibratiles

Depuis quelques jours, une nouvelle étape des travaux est en cours : il s’agit de la pose de tapis anti-vibratiles. Disposés sur l’ensemble des voies, ces revêtements permettent d’atténuer le bruit généré par le passage des trains.

 

2 – Le retrait du ballast et l’assainissement du radier 

Depuis le 24 Juillet, nous retirons le ballast usé : on appelle cette opération le «dégarnissage». Le ballast est un lit de pierres d’une épaisseur de 80 centimètres, sur lequel reposent les voies. Il sert notamment à amortir les vibrations engendrées par le passage des trains. Avant de retirer le ballast, nous l’arrosons pour éviter les poussières volatiles. Après avoir enlevé le ballast, nous pouvons alors procéder au nettoyage du radier qui sert de fondation aux voies.

 

1 – La dépose des voies

Le 23 Juillet ont commencé les travaux de rénovation des voies du RER A entre La Défense et Nation. Dès l’interruption, nous avons d’abord procédé au retrait des équipements de signalisation et des câbles électriques sur la section afin de libérer les voies de tout équipement. Dans la continuité, nous avons découpé les rails et retiré les anciennes traverses. Ces travaux sont toujours en cours conformément au planning du chantier.